Le Monde libertaire du 17 avril au 23 avril 2014

Les Anartistes fermés

Natasha chante Léo Ferré

ROUJAN, PETITE COMMUNE DE L’HÉRAULT, dans l’arrondissement de Béziers, quelque 1920 âmes et un lieu de spectacle, Les Anartistes,oasis en milieu rural, géré par L’Asso-Thaumate, association qui œuvre pour l’« accessibilité de la culture pour tous.»
Précédemment localisée sur Mèze, l’Asso-Thaumate est installée à Roujan depuis pile trois ans. Programmation régulière et, une fois l’an, un festival, Femme plurielle (lirenotre encadré en bas), en juin, non forcément un festival féministe mais qui, simplement, fait thématique de la chanson au féminin, espace d’expression pour les femmes et la création féminine.
Les Anartistes sont-ils un trouble à l’ordre public ? On ne sait, toujours est-il que les braves pandores (ceux que Brassens adore…) sont venus à la salle il y a deux jours pour dire (sans nullement l’écrire) qu’elle était fermée, que le concert de Natasha Bezriche (Lumière noire autour de Léo Ferré) ne pouvait avoir lieu. Ni les suivants. Sans aucune autre explication, sans autre forme de procès, sans papier officiel à leur remettre.Juste en les convoquant à le gendarmerie ce lundi.
Ce matin, la chanteuse lyonnaise Natasha Bezriche, dont le concert aux Anartistes vient d’être de fait annulé, publiait sur sa page Facebook: « Notre spectacle « Lumière Noire » autour du répertoire de Léo Ferré, a été annulé ce 5 avril et la salle associative Les Anartistes est menacée de fermeture définitive… C’est vraiment affligeant et surtout inquiétant…Et je reçois des messages nauséabonds de quelques incertains, aigris, extrémistes douteux et de tout poil. Et qui me terrifient, car en plus de toutes ces tristes mésaventures ,je lis : «Une métèque qui chante un anar, on n’a pas besoin de ça chez nous ! Rentre chanter chez toi, Natasha Bezriche !».
Alors ce matin, amis vaillants et vigilants, je suis en colère ,voyez-vous ! Ils arriveraient presque à m’ôter l’envie de chanter. Et me donnent envie de crier ! »


Qu’ont-ils donc fait ces bénévoles de si dérangeant, de si urgent qu’il faille fermer la salle et bouter artistes et publics hors du lieu ? Ils sont à jour des licences 2 et 3 d’entrepreneurs de spectacle. Mais pas de la licence 1 d’exploitation de lieu de spectacle : le dossier est en cours et la prochaine commission d’attribution est fixée au 3 juin. Ça ne peut pas attendre ? Est-ce cela le crime ? Pas besoin ici d’une licence IV de débit de boisson : le public du lieu est adhérent de l’association, on ne sert à personne d’autre. L’association est à jour de la commission de sécurité. Y a pas péril en la demeure, donc.
Mais le lieu est fermé et les artistes de samedi soir n’ont donc pas pris la route. Ce n’est pas que de nombreux habitants de cette petite ville soient adhérents mais il y a toute de même pas mal de conseillers municipaux, fraîchement élus ou réélus, qui font partie de l’Asso-Thaumate.

Que vontils dire, que vont-ils faire ? Et le maire, le socialiste Jacques Huc, réélu avec 71,11 % des suffrages, est-il carrément muet ? La salle Les Anartistes, qui vit sans la moindre subvention, est reconnue par la communauté de communes. On attend donc la réaction de celle-ci.
Pas de lien direct en apparence avec la ville de Béziers et son nouveau maire soutenu par le FN : l’ordre de fermeture et d’annulation du spectacle émanerait d’une autorité administrative et s’est déroulé sur une commune
PS. En attente de plus de précision


Une grande partie de cet article a été publié sur http://www.nosenchanteurs.eu/index.php/2014/04/06/roujan-qui-veut-la-fin-des-anartistes/
Site Anartiste: http://anartiste.e-monsite.com

FESTIVAL FEMME PLURIELLE

Le festival Femme plurielle de l’Assoc-Thaumate devrait se tenir du vendredi 6 au dimanche 8 juin 2014, à Roujan, tant aux Anartistes qu’à la salle des fêtes. Avec Francesca Solleville, Fantine Leprest, Barbara Weldens, Géraldine Torrès et ses invitées,Melissmell, Daval, Sabine Drabowitch, Galim, Marie d’Epizon, Lily Luca, Adentro et Wat. Avec aussi des spectacles pour jeune public et des expositions.


Le Monde libertaire n°1739 à télécharger en pdf