"chants mêlés"

« Chants mêlés »

Ils sont trois réunis ici pour servir le chant des poètes :
 « un chant composé de multiples chants mais qui se réunissent, s’opposent et finissent par s’intégrer » (Eugène Guillevic) –
d’où le titre du spectacle :
Chants mêlés.


Le programme

Ce spectacle à deux voix – et même à trois, car le pianiste-arrangeur y mêle volontiers la sienne – propose une vingtaine de chansons, précédées ou suivies de courts poèmes parlés.

La tendresse, l’humour, la révolte, l’espoir s’y expriment tour à tour sous la plume d’auteurs tels que :
Jean Mogin, Claude Nougaro, Arthur Rimbaud, Jean Tardieu, Jacques Prévert, Félix Leclerc, Bernard Dimey, Claire Florentin, Louis Aragon, Raymond Queneau, Jean Genet, Henry Bauchau, Liliane Wouters, Luc Bérimont, Corneille et Tristan Bernard, Ronsard, Bernard Joyet, Anne Sylvestre, René Guy Cadou, Allain Leprest, Andrée Chedid, André Velter, Jacques Bertin, Roger Fernay, Barbara, Claude Roy, Jean Vasca… Lorsque ceux-ci n’ont pas eux-mêmes composé de musique, les mélodies sont signées Hélène Martin, Richard Galliano, Colette Magny, Joseph Kosma, Maurice Blanchot, Léo Ferré, Daniel Goyonne, Jehan Jonas, Reinhardt Wagner, Georges Brassens, Kurt Weill…

La représentation

Transmettre la poésie à un large public, telle est la vocation de ce spectacle. Parlée ou chantée,
– car la chanson fait partie, au même titre que la poésie, du trésor d’une langue - cette parole n’est pas réservée à un cercle de lettrés :
elle se veut vivante, jaillissante, émouvante.

Comment ?

Sur des arrangements variés et subtils, les voix, parfois « a cappella », accompagnées par une simple percussion, ou – le plus souvent – soutenues et magnifiées par le piano, sont tour à tour puissantes et caressantes, s’élèvent en soliste ou se mêlent en chœur.

Les vidéos projetées des poètes et des titres de leurs œuvres, les lumières épousant les différents univers, accompagnent des climats et des rythmes tantôt recueillis tantôt débridés, tour à tour sombres ou drolatiques, parfois malicieux, tragiques, mais toujours profonds.

Ainsi l’intérêt du public – jeune ou moins jeune, averti ou non – est constamment soutenu.
Un public de tous horizons (dans les quartiers, les écoles, les lycées, les bibliothèques…), en France et dans la francophonie, dont tout indique aujourd’hui qu’il a soif de poésie.
Encore faut-il lui en ouvrir les portes.
Il y en a dont la vie en sera changée…


Le spectacle Chants mêlés a été donné en avant-première le 23 mars 2011 à la MJC Monplaisir de Lyon.
Sébastien Jaudon à la direction musicale, Gilles Daumas à la sonorisation, Bernardo Le Challoux pour le diaporama.

Ce récital a reçu un accueil extrêmement chaleureux des quelques deux cents personnes qui emplissaient la salle.
 
« C’est un merveilleux spectacle ! » a écrit le chroniqueur Jean-Claude Alérini, remerciant les « superbes interprètes » de « toute cette humanité, du choix de ces beaux textes, de leur talent à dire et à chanter avec sensibilité, humour, profondeur »…

Note d’intention

Nous aimons la chanson,
toute la chanson et d’abord la chanson des poètes, celle « qui prend la main de l’homme de la rue, le guide dans les temples et peut lui expliquer tout de la vie » (Félix Leclerc).
Et c’est de cette « poésie populaire chantée », comme disait Pierre Seghers, qu’elle soit puisée dans le patrimoine ou née du répertoire le plus contemporain, dont nous souhaitons être les serviteurs ardents avec nos Chants mêlés.
Nous venons d’univers musicaux différents mais nous avons tous trois, depuis l’enfance, été nourris des mots des poètes et des notes des compositeurs qui les ont mis en musique.
On ne se déprend jamais de cet amour-là, pas plus que l’on ne cesse de le vouloir partager.

C’est pourquoi nous proposons ce récital qui met à l’honneur plus d’une cinquantaine de poètes et musiciens à travers des textes et des chansons choisis non seulement pour leur pure et simple beauté, mais aussi pour ce qu’ils nous disent du monde tel qu’il va (ou ne va pas), pour les sursauts du coeur qu’ils suscitent chez qui les entendent, pour les fraternités d’âmes qui naissent à leur écoute, dans l’huis clos d’une salle de spectacle.

Belle et utile chanson des poètes qui, en nos temps incertains, « célèbre la vie malgré les saccages » et « dégivre en nous des printemps. » (Jean Vasca)
Natasha BEZRICHE
Isabelle BONNADIER
Sébastien JAUDON.

Note d'intention en pdf



Les vidéos                          Les photos                             La presse                              Argument

récital chanson française

Fiche technique son

Pour les deux chanteuses (+ pianiste):

  • deux micros HF main type Sennheiser EW100 avec émetteur et récepteur (fournis), un micro chant fil type Shure Beta 58 (fourni) placé au piano.
  • Prévoir 3 pieds perche

Pour un piano numérique (type Yamaha P120 ( fourni):

  • deux DI-box mono (fournies)

Pour la percussion :

  • un micro type AKG C516 (fourni)
  • Trois retours scène sur deux circuits séparés (un pour le piano, l'autre pour les voix), type C.Heil RS138 ou Nexo PS10

Sonorisation salle en fonction de la capacité, de bonne qualité (console type Yamaha O2R, enceintes type C.Heil MTD115, reverb type Yamaha Rev 5, compresseur pour les voix)

Contact son:
Gilles Daumas: 06 74 45 68 21 gilles.daumas@laposte.net

Fiche technique son en pdf