Le monde est en feu

Mystère d’Edith Stein


Texte de Juliane-Stern-Lamoril ( Ed."L’Oeil du prince")

Mise en scène de Céline Barbarin

Le Monde est en feu, l’auteur a utilisé le présent pour le titre de sa pièce… Le Monde est en feu, s’agirait-il donc d’un sujet d’actualité? Mystère d’Edith Stein. Cette femme a pourtant vécu dans les années 1940… Alors? Sujet passé? Sujet présent? De quoi parle-t-on?scène ange
Le sujet abordé par Juliane Stern-Lamoril n’a pas de limites temporelles. Comment accéder à une joie profonde alors que tout semble s’y opposer? Pour répondre à cette scène petite fillequestion nous ne pouvons que nous appuyer sur l’expérience que certains ont fait. Edith Stein fait parti de ceux-là.
Passé, présent, limites, barrières, clôtures ont guidé mes choix de mise en-scène et de scénographie.Je n’ai pas souhaité faire de reconstitution historique, le texte ne s’inscrivait de tout façon pas dans cette démarche, mais utiliser ce qui était nécessaire à la compréhension et à la réalisation de ce drame (du latin “drama”: action théâtrale). Un fait historique inscrit dans une scénographie contemporaine. On parle de clôtures; les unes, signes d’enfermement et de folie meurtrière, les autres, signes de paix, de joie et de liberté profondes.
Les barrières bougent, créent des espaces, des lieux de rencontres ou de séparations. Des limites nécessaires pour ordonner le déroulement de l’action, donner à voir le dedans ou le dehors, surtout donner à entendre un écrit qui devient Parole, incarnée. Là est justement le travail du comédien, sortir des représentations étroites que l’on se fait parfois de tel ou tel personnage, se rendre disponible en tant que personne, pour que, presque malgré nous, le texte nous traverse et des êtres vrais apparaissent.
Et parfois les limites cessent d’être matérielles et le carmel peut se vivre à l’intérieur des êtres, en dehors des clôtures, dans un monde en feu. Invitation et Mystère d’Edith Stein

Avec: Céline Barbarin, Natascha Bezriche, Philippe Carrier,Virginie Dupressoir,Bernard Lenoble, Marie-Cécile du Manoir, Henri Marques,André Sanfratello, Anne-Laure You

Natasha Bezriche au théatre

Site Céline Barbarin : http://celinebarbarin.wordpress.com/
Site Le monde est en feu : http://le-monde-est-en-feu.jimdo.com/